Amiras

Après Ano Viannos, nous avons pris la route vers Epano Symi puis Kato Symi.
Cette zone a été fortement marquée par des exécutions de civils lors de la seconde guerre mondiale.
Un mémorial sur le bord de la route rappelle les faits et un monument aligne les 460 noms des personnes exécutés. Dans une chapelle, a proximité,, il y a 460 veilleuses suspendues au plafond en souvenir.

 

En continuant aprés Kato Symi par une route alphastée qui se termine à deux pas du sanctuaire d’Hermès et Aphrodite, situé à 1000 mètres d’altitude (panneau sur la droite) avant de se prolonger par une piste vers le polje d’Omalos. L’enceinte est close par un grillage, mais il existe des passages. Pas d’explications sur le site.

L’emplacement, au lieu-dit Kria Vrysi, comme le nom l’indique à proximité d’une source fraîche a été choisi dès l’époque minoenne pour la pratique de rituels religieux de plein air. Un lieu de culte exceptionnel par sa durée car il a fonctionné pendant des siècles y compris à l’époque romaine. Dans la structure, à proximité immédiate de l’autel ont été trouvés les restes d’ossements d’animaux et de différents objets laissant à penser qu’un espace était réservé au partage d’un repas lors des rituels religieux. Les fouilles ont par ailleurs apporté de nombreuses découvertes telles que des figurines d’argiles et de bronze, de nombreuses poteries, des épées, double haches, cornes de consécration… 

Vous pourrez atteindre Omalos par une piste carrossable en passant par un point culminant à 1400 métrés, la plaine st à 1048 mètres

Route entre Ano Viannos et Omalos