Patras

Nous parlons d’amour, de bien et de mal…
et nous accrochons à ces icônes respectables
comme la tique assoiffée à son gros chien tout chaud.
Muriel Barbery